Comment éviter la foudre ?

 

 2018 a été en France l’année la plus « foudroyante » depuis plus de 30 ans, avec 725.000 éclairs nuages-sol, qui mettent la vie du marcheur en danger. Savoir éviter les impacts est donc indispensable au quotidien.

 

Voici quelques conseils de protection et de comportement à adopter lorsqu'on se trouve confronté à un orage en randonnée, que vous pouvez compléter sur le site de l’Association Protection Foudre.

 

Anticiper

- Se renseigner avant de randonner, pas seulement en montagne, auprès de MétéoFrance ou du site Keraunos.

- Différer ou annuler un départ en conséquence ou modifier l’itinéraire afin de fixer des refuges sûrs à distance régulière. Négliger cette élémentaire prudence fait courir un risque considérable : un foudroyé sur trois décède et les survivants ont fréquemment des séquelles, sous-estimées.

Bien réagir

Ne pas courir, ne pas faire de grandes enjambées, ni rester debout les jambes écartées. Cela favorise l’électrocution. Surtout pas de parapluie ouvert ni même fermé ! Se déplacer en cas d’urgence ? Comme un quadrupède, accroupi à petit pas.

S’écarter des autres marcheurs d’au moins 5 mètres pour éviter la transmission du courant électrique sous forme d’éclair latéral.

- S’écarter de tout arbre isolé ou petit groupe d’arbres, le risque y est 50 fois supérieur à celui d’un homme debout. En forêt ? S’éloigner le plus possible des troncs et des branches basses, et… trouver un refuge rapidement. Sinon il faut adopter la position foetale accroupie (voir ci-dessous).

- Trouver un abri, au mieux une maison en pierre, portant un paratonnerre ou sous la protection d’un paratonnerre proche. Les églises et les chapelles sont de bonnes options… à condition qu’elles soient ouvertes aux passants. Pas de hangar à toit de tôle car il y a risque d’arc électrique.

- En montagne, fuir sommets et crêtes. Une caverne, une grotte ne sont pas des abris sûrs. Il faut se mettre à distance d’une paroi (au moins 1,5 mètres) dans une déflexion du terrain, accroupi.

- Une automobile en métal est un bon abri en tant que cage de Faraday qui isole électriquement l'habitacle (si elle n’est pas décapotable). Il faut retirer ou rabattre l’antenne radio extérieure.

 

Attendre que l’orage passe

Poser loin de soi le téléphone et tout objet métallique (cannes, piolets). S’écarter de toute structure métallique comme les pylones et clôtures.

- Se pelotonner accroupi les deux pieds rassemblés au sol, jambes repliées sous soi, si possible assis sur une couche isolante, comme un sac plastique ou une pierre plate. Les chaussures à semelles caoutchouc sont des isolants si on ne touche pas la terre de toute autre façon.

- À l’intérieur d’une maison, le risque de foudroiement existe. Il est réduit en débranchant les téléphones fixes, les téléviseurs, écrans et ordinateurs ; en plaçant les cordons d’alimentation à plus d’un mètre des matériels. Ne pas toucher la moindre conduite métallique (robinets, radiateurs).

- Attention à la transmission du courant de foudre par le sol, à proximité d’un impact. Il est recommandé de consulter systématiquement un médecin

 

 


Cotation - difficultés - des randonnées

Télécharger
cotation des randonnées pédestres.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB

Réviser vos connaissances de randonneur avant les vacances


Forêt de Tronçais

Télécharger
circuits echappée verte 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 6.0 MB

Des idées de randonnées faciles



Un peu de lecture


Rand Allier n°15

Télécharger
Rand-Allier n°15.pdf
Document Adobe Acrobat 3.9 MB

Rand allier n°14

 

Télécharger
Rand-Allier n°14.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Les espaces naturels sensibles



Défense des chemins ruraux


Extraits note infos FFRP03 n° 6

 

Dès maintenant, aidez-nous pour la préservation des chemins ruraux :

o En nous signalant les projets de vente de chemins dont vous auriez connaissance dans votre commune ou dans les communes voisines

o En empruntant, lors de vos randonnées associatives des chemins qui ne sont pas nécessairement inclus dans une boucle de randonnée :

la meilleure façon de préserver un chemin c’est de l’utiliser.

N’oubliez pas  au  préalable  de  vérifier  que le  chemin  est  public,  d’informer  la  mairie  de  votre itinéraire … et  de nous le communiquer.

Utiliser un chemin c’est aussi le maintenir praticable et prouver qu’il reste « affecté à l’usage du public » ce qui aura pour conséquence d’empêcher son aliénation.

 

Convention  FFRandonnée  – ONF :  en  mars  2016,  une  nouvelle  Convention  relative  à  l’accueil  des randonneurs pédestres dans les forêts domaniales gérées par l’ONF a été signée entre la FFRandonnée et  l’ONF. 

Cette  convention  comporte  une  annexe  concernant  les  modalités  de  rédaction  d’une convention locale à signer entre l’ONF et un Comité Départemental. La présence importante dans l’Allier des  forêts  domaniales  et  le  fait  que  de  nombreuses associations  les  fréquentent  lors  de  leurs  sorties...

 

Contact :  licences-balisage@ffrandonnee-allier.fr


Pour préparer vos randos